L’accouchement est l’un des événements les plus importants et les plus joyeux de la vie d’une femme, voire le premier de la liste. Mais il ne faut pas fermer les yeux sur le fait que c’est également une épreuve qui peut être particulièrement douloureuse pour une femme, aussi bien pour son corps que pour son esprit. Par conséquent, la question de la vie sexuelle peut ne pas compter parmi ses priorités après l’accouchement.

Savoir se reposer

Pour qu’une femme qui vient d’accoucher puisse retrouver sereinement sa vie sexuelle, elle doit d’abord penser à se reposer suffisamment. Son corps vient de subir une foule de bouleversements, il a besoin de reprendre petit à petit ses forces et son tonus. Si une femme a dû subir une épisiotomie, il faut 4 à 6 semaines pour que les fils tombent et pour que la zone du périnée soit bien cicatrisée et moins douloureuse. Elle doit aussi maintenir une bonne hygiène intime afin d’éviter toute irritation et peut-être avoir recours à une crème hydratante pour assouplir le peau au niveau du périnée.

Laisser du temps…

Lors de l’expulsion, la muqueuse vaginale a été extrêmement sollicitée. Durant le passage de l’enfant, cette muqueuse a été contusionnée et les tissus deviennent rouges vif, signe que la zone est à fleur de peau, plus fragile, du moins au début. Ce qui peut hâter les choses, ce sont les ovules réparatrices mais quoi qu’il en soit, il est nécessaire de laisser au temps faire son œuvre. 4 à 5 semaines sont souvent indispensables pour cela. Si le couple a pris le temps de parler de toutes ces éventualités durant la grossesse, il sera probablement plus facile de retrouver une vie sexuelle satisfaisante après l’accouchement parce que la jeune maman aura un soutien qui la comprend et l’accompagne tout du long.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *