Concernant les IST, les chiffres en France donnent froid au dos, d’autant plus que de très nombreux jeunes sont touchés. Les conséquences peuvent être graves mais s’il y a une prise en charge rapide, ces infections et maladies peuvent être traitées et soignées correctement. Il arrive qu’un simple antibiotique peut régler le problème mais certaines infections peuvent entraîner la stérilité ou favoriser des grossesses extra-utérines, etc. Aussi, autant que possible, il est préférable de les éviter. Comment ?

Restez vierge !

Vous n’avez jamais franchi le pas, donc vous êtes toujours vierge ? Bonne nouvelle pour vous, vous ne risquez pas de contracter une IST ou une MST. Vous êtes tout naturellement protégé/e tant que vous n’avez aucune relation sexuelle, vous pouvez donc dormir sur vos deux oreilles. Pour information, sachez qu’en France, il existe désormais un vaccin préventif destinée aux filles vierges, le Cervarix ou le Gardasil qui vous protège de tout risque d’attraper le papillomavirus par exemple. Ce qui veut dire qu’une fois que vous allez entamer votre vie sexuelle, vous ne risquez pas de contracter ce genre d’IST qui peut provoquer le cancer du col de l’utérus.

Protégez-vous

Si vous avez déjà une vie sexuelle, le fait de rester fidèle à votre partenaire est gage de sécurité. N’oubliez pas non plus de vous servir d’un préservatif qui fait office de barrage entre les sécrétions génitales entre vous et votre partenaire. Rappelez-vous que dès le premier rapport sexuel, vous pourriez être contaminé si vous ne vous protégez pas. Précision également pour les filles, en prenant la pilule, vous vous évitez la grossesse mais pas une IST, donc, pensez à un préservatif féminin pour assurer votre protection. En respectant votre corps et celui de votre partenaire, vous vous évitez mutuellement la contamination.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *